Arprim logo 2017

WEB DSC6834Photo Guy LHeureux

Mathieu Grenier

Vernissage le vendredi 20 février 2015 dès 17h30
Du 20 février au 21 mars 2015

Dans le cadre de sa première exposition individuelle, Mathieu Grenier poursuit ses investigations sur l'œuvre en tant que dispositif et sur sa relation au contexte d'exposition. Il a conçu pour Arprim une nouvelle installation, dans laquelle une série d'images montre différents types de papiers libérés de leur fonction de support pour devenir l'objet de la représentation.

En documentant le matériau avant que ne survienne le geste artistique qui en altère la surface, l'artiste met en lumière ses qualités propres, mais aussi l'espace de tous les possibles qu'il représente. À l'instar de la page blanche qui à la fois hante et stimule les auteurs, le papier encore vierge de toute inscription évoque ce moment du processus créateur où rien n'est encore là, où toute idée pourrait émerger dans le cadre paradoxalement circonscrit et infini de l'espace blanc.

Dans une approche installative, Mathieu Grenier propose de voir comme un tout les images et les murs de la salle d'exposition, apparentés non seulement par leurs qualités formelles, mais aussi dans leur fonction symbolique. Se faisant, l'artiste interpelle le moment de la création et le moment de la diffusion comme deux entités qui s'enchevêtrent dans un rapport malléable au temps.


L'artiste tient à remercier Gwenaël Bélanger, Kevin Beaulieu, Marilyne Fournier, Marie-Josée Jean, Maude P. Hénaire, Marie-Claude Landry, Carolyne Scenna, Martin Schop, le centre SAGAMIE, PhotoSynthèse et la Fondation Hnatyshyn pour leur soutien au projet.

Mathieu Grenier vit et travaille à Montréal, où il a complété un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l'Université du Québec à Montréal. Ses œuvres ont été diffusées dans plusieurs expositions collectives, notamment à Diagonale, à la galerie Les Territoires, à la Galerie Trois Points et à l'Espace Cercle Carré. Prochainement, son travail fera l'objet d'expositions individuelles à la Galerie Roger Bellemare et Christian Lambert ainsi qu'au centre d'artistes Le Lobe à Chicoutimi, où il effectuera également une résidence de création. En 2014, il a reçu le Prix Charles Pachter remis par la Fondation Hnatyshyn.

WEB DSC6844Photo Guy LHeureux

Crédit photo : Guy L'Heureux

Copyright © - Arprim, centre d'essai en art imprimé remercie ses partenaires financiers et commanditaires.

calq-jpg-webcam-jpg-webcc desj clr